QUEL BUDGET POUR UN STAGE DE CODE EN ACCELERE

Combien faut-il être prêt à payer pour pouvoir passer le code dans les plus brefs délais et passer à la conduite aussi vite que possible ou tout simplement pour récupérer son permis annulé ou invalidé ? Mais comment se passe exactement le code accéléré et est-ce que ce raccourci peut convenir à tout le monde ?

Coût d’un code accéléré

Le coût du stage accéléré dépend de plusieurs paramètres, à savoir la catégorie du permis, la formule choisie, la durée de la formation qui va dépendre du niveau et de la progression de l’élève mais aussi la notoriété de l’auto-école et des remises qu’elle est susceptible de pratiquer sur ses tarifs. D’une manière générale cependant, on peut dire que la candidat au code accéléré aura à préparer entre 150 € et 500 € actuellement. Ce coût inclut les frais d’inscription, l’enregistrement du dossier ANTS, le livre et le pass Web, les 3 jours de stage et éventuellement un second stage en cas d’échec à l’examen de théorie. Y sont également inclus les 30 € de droit d’examen à payer. Rappelons aussi que la formation, si c’est pour le permis B ou A2, est accessible aux personnes ayant au moins 17 ans mais s’adresse surtout aux conducteurs dont le permis a été frappé d’annulation ou d’invalidation.

Le déroulement du stage accéléré de code

La formation accélérée de code s’organise est donnée à des groupes réduits de 12 élèves au maximum pour limiter la dispersion avec la durée qui est déjà restreinte. Elle est dispensée par un formateur qualifié et certifié, voire diplômé. Même si tout doit être résumé en quelques jours successifs à raison de 5 à 7 heures par jour, tous les thèmes portant sur la réglementation et la sécurité routière sont traités et des questions à choix multiples se chargeront de vérifier ce que les élèves auront appris et assimilés. La modernité a apporté au stage de code en accéléré ou normal l’utilisation de boîtiers électroniques pour effectuer les tests avec les QCM. Un débriefing sera réalisé après l’étude des résultats des élèves. A la fin du stage, l’auto-école s’efforce de présenter ses candidats à l’examen de code le plus tôt possible et leur transmet les dates obtenues.

Ce à quoi il faut se préparer

En plus de la question du coût qui est naturellement plus élevé que pour le stage classique en raison de l’effort spécial déployé par le moniteur du centre de formation, le candidat au code accéléré doit se préparer à ce en quoi un cours intensif est différent. Il doit être conscient que le laps de temps restreint va être utilisé à fond et sollicitera au plus haut point son mental. La quantité d’informations et d’instructions qu’il aurait dû assimiler en plusieurs semaines devra être digérée en quelques jours à peine. Cela implique un travail de concentration, d’analyse et de mémorisation très important. La pratique d’une alimentation saine, de méthodes de relaxation et d’une discipline rigoureuse au niveau du sommeil n’est pas à négliger. Ne pas oublier non plus que le candidat ne pourra se présenter à l’examen de code qu’un mois après son inscription quelle que soit la brièveté de son stage de code.

Avec un budget d’environ 300 euros, le code en cours accéléré est accessible à tout individu âgé de 17 et plus et à ceux qui ont 15 ans et qui envisagent l’Apprentissage Anticipé de la Conduite après. Ce budget varie quand même suivant qu’il s’agisse d’un permis pour voiture légère, pour moto ou pour bateau. Il vaut mieux se préparer à l’avance avant même de s’inscrire en auto-école afin d’avoir du bagage et ne pas être vite dépassé par l’intensité du cours accéléré.

Laisser un commentaire