Vendre sa moto d’occasion : qui contacter pour faire une bonne affaire ?

Vous envisagez de vous débarrasser votre ancienne moto afin d’acquérir une nouvelle ? Pour réussir votre vente, certains aspects doivent être pris en compte. En effet, contrairement à ce que beaucoup le pense, vendre une moto n’est pas une chose facile surtout si vous n’êtes pas du domaine. Un certain nombre de démarches sont nécessaires pour concrétiser la transaction.

Aussi, pour tirer un profit de l’opération, il est capital de trouver un bon acheteur. Découvrez dans cet article  la solution qui vous permettra de revendre votre moto en toute sécurité et au bon tarif. 

Contacter un professionnel de rachat de moto

moto

Avant toute chose, il est important de rappeler que vous pouvez vous-même vendre votre moto à un particulier. Toutefois, il s’agit d’une option très risquée qui ne vous met pas à l’abri des retournements de situation. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est recommandé de faire appel à un professionnel qui propose un service de rachat de motos d’occasion comme celui disponible sur https://buybike.fr.

C’est une option très avantageuse qui vous permet de vendre facilement votre moto. En fait, cette entreprise spécialisée se charge de toute la procédure. Cela vous évite de faire vous-même des prises de vue, de déposer une annonce, de recevoir des acheteurs potentiels et de négocier les prix.

De plus, vous n’avez plus besoin de dépenser de l’argent pour les réparations mécaniques ou l’entretien de l’apparence avant de trouver un acheteur potentiel. Peu importe l’état de la moto, elle sera vendue. Vous n’avez qu’à contacter l’expert BuyBike pour qu’il procède à une évaluation de votre moto. Cette méthode vous permet non seulement de gagner du temps mais aussi de bénéficier d’une vente rapide.

Quels sont les documents à prévoir pour la vente de sa moto d’occasion ?

En attendant que la vente soit effective, il est utile de préparer tous les documents nécessaires. Nous pouvons regrouper ces pièces en deux catégories.

Les documents obligatoires

Cette première catégorie prend en compte 3 types de documents à savoir la carte grise, le certificat de vente et le certificat de situation administrative. La carte grise représente la carte d’identité de la moto. Dans le cadre de la vente, elle doit être barrée de 2 traits en diagonale, avec la mention « vendu », la date et la signature.

Dans le cas où la carte grise aurait été faite récemment, il faudra découper le coin supérieur droit. Concernant le certificat de vente dit de cession, il s’agit d’un document qui vient notifier que la moto change de propriétaire. Deux alternatives s’offre à vous pour obtenir ce document : se rendre en préfecture ou sur internet. Une fois que vous l’avez eu, vous devez le remplir en deux exemplaires, soit une copie pour chaque partie.

Pour finir, le certificat de situation administrative est le document qui atteste que la moto n’est pas gagée et ne fait l’objet d’aucune opposition judiciaire, ni de la part d’huissiers, ni du Trésor public.

Les documents facultatifs

Les documents facultatifs concernent les factures d’entretien, le livret d’utilisation et le carnet. Ces documents permettront de rassurer davantage l’acheteur, mais aussi de lui permettre d’avoir des informations précieuses quand il voudra faire réviser la moto.

Laisser un commentaire