Scooter

Si depuis 1996, le permis B ou le permis A1 sont valables aussi bien pour les véhicules que pour les motos, la formule a quelque peu changé depuis le passage à l’an 2000. Un permis spécifique, en plus de ceux nommés précédemment, est requis pour être aux commandes des deux-roues, notamment ceux à partir de 125 cm3. Cependant, avant d’envisager de passer ce fameux permis pour pouvoir toucher au scooter 125 cc, il serait préférable d’en savoir un peu plus afin de mieux se familiariser avec ce modèle de deux-roues. Par ailleurs, le fait d’en connaître un rayon peut servir dans bien des circonstances, à savoir lors des achats de pièces détachées ou en cas de panne.

Les choses les plus élémentaires à assimiler touchent les moteurs, l’entretien, les performances techniques et l’usage au quotidien. Les scooters 125 cc reconnus sont bornés à 15 ch. au maximum. Au début, le moteur 2 temps était le plus prisé parce que cette catégorie est très avantageuse sur un 125 en terme de poids et de puissance. Ce genre de moteur n’est pas lourd et est réputé pour sa puissance. L’entretien de cette traction dépend du réglage de sa puissance ou de sa vocation. Plus elle est puissante, moins elle est résistante, c’est-à-dire qu’elle doit être révisée beaucoup plus régulièrement. Par ailleurs, les réglementations antipollution entrées en vigueur depuis 2000 ont quelque peu modifié la tendance. Ces normes ont entraîné la disparition de bon nombre de modèles 2 temps pour faire place au moteur 4 temps. Ce dernier est plus adéquat en ce qui concerne la nouvelle loi antipollution. Ainsi, bien que certaines motos à moteur 2 temps subsistent encore, la plupart des scooters 125 cc sont de nos jours dotés d’un moteur 4 temps, bien que ce calibre soit bien moins puissant. Concernant l’entretien, ce modèle n’en demande pas beaucoup, notamment par rapport au 2 temps.

Ainsi, les scooters à traction 4 temps sont dotés d’une durabilité plus importante malgré la limite de leur puissance. Par exemple, la vidange n’est requise qu’après 6 000 km parcourus et il en faut le double pour une révision générale. Il faut également savoir que sur le tableau de bord de certains scooters, un indicateur de vidange est intégré. Cette option est témoin de la nouvelle technologie. Il faudrait également prendre en compte quelques détails, à savoir le gabarit, les rangements, l’équipement, le frein, l’antivol et la selle. La dimension et le design du scooter 125 cm3 peuvent varier d’un modèle à l’autre ainsi que d’une marque à l’autre. Il se peut donc que l’espace que requiert un prototype sur un parking ou dans le garage soit plus important que pour un autre. Concernant les rangements, certains modèles ne sont pas fermés à clef. Il se peut que, sur quelques types, de petits vide-poches soient placés derrière les clapets de boîte à gants. En général, la « malle » qui se trouve sous la selle du scooter est assez large de façon à contenir un casque et quelques accessoires. Par ailleurs, le modèle doit être doté d’une cale à part la béquille latérale.

Ce second support est la béquille centrale. Le pare-brise haut du scooter 125 cc sert à protéger le carénage de la boue et de la pluie. Ce prototype a l’avantage sur les autres motos à cylindrée 125 cm3 en ce qui concerne le frein. Le dispositif de cet exemplaire est intégral, c’est-à-dire que l’on peut utiliser le frein avant et celui arrière à l’aide de l’unique levier intégré qui se trouve généralement sur la partie gauche. Ce système est alors plus efficace que ce soit sur terrain humide ou sur terre sèche. Quant à l’option antivol, certaines gammes ne sont pas dotées du procédé électronique, notamment en ce qui concerne l’anti-démarrage, ce qui peut pourtant s’avérer très utile au quotidien. Sinon, il serait préférable que la place sous la selle soit assez grande pour contenir le U d’antivol. Pour la selle elle-même, il serait utile de vérifier si elle a bonne hauteur par rapport au sol et une largeur adéquate à la physionomie du pilote.

Il faut noter au passage que bon nombre d’amateurs penchent davantage pour le scooter 125 cc pour diverses raisons. Ce spécimen a beau être peu puissant, notamment en ce qui concerne les modèles à moteur 4 temps, le confort et les sensations qu’il offre ne sont pas pour autant des moindres. Par ailleurs, le scooter à cylindrée 125 cm3 permet d’effectuer de longs trajets voire des petits voyages. Ce prototype supporte les pistes routières, sportives et urbaines.