Conseils et astuces pour réussir son voyage à moto au Vietnam

Que vous soyez un inconditionnel des voyages à moto, de routes en lacet ou encore de cols aux panoramas impressionnants, le Vietnam est une destination de choix pour vous. C’est aussi le pays du 2 roues où enfourcher une moto vous permettra de voyager à votre rythme, d’aller à la rencontre des habitants et d’avoir la liberté de vous aventurer à travers le pays. Dans cet article, vous trouverez des conseils essentiels pour pleinement profiter de votre séjour à deux roues au Vietnam.

Partir à la bonne période pour faire votre road-trip

Avant d’entamer votre aventure, sachez que le Vietnam bénéficie d’un climat chaud et humide variant selon les régions que vous soyez au nord, au sud ou au centre du pays. D’ailleurs, le climat est marqué par deux saisons : la saison sèche et la saison humide ou de mousson. Voici les informations à retenir lorsque vous préparez votre séjour au Vietnam :

  • Au nord du pays, il fait frais et sec durant les mois de novembre à avril et c’est la période propice pour voyager. Cependant, il vaut mieux éviter la saison chaude et humide de mai à octobre, car il arrive que des précipitations parfois violentes se manifestent en juillet et août.
  • Dans le centre du pays, la saison des pluies est décalée et commence le mois d’août pour se finir en janvier. Il est donc conseillé d’y aller durant la saison sèche qui s’étend de février à juin.
  • Au sud, il faut savoir que la saison de mousson intervient durant les mois de mai à novembre avec un risque cyclonique entre août et octobre. Si vous souhaitez voyager à moto au sud du pays, optez pour la saison sèche allant des mois de décembre à avril pour profiter de temps ensoleillés.

Pour une aventure à 2 roues au Vietnam dans des conditions favorables, les périodes à privilégier sont les mois de novembre à avril et durant la saison sèche. Dans le cas où vous préférez un voyage à la carte, renseignez-vous ici pour plus d’informations.

Choisir entre la location ou l’achat d’une moto

Après avoir déterminé votre date de départ, vous devrez vous trouver une monture. Au Vietnam, vous aurez l’embarras du choix parmi les différents modèles de moto que ce soit pour une location ou un achat. D’ailleurs, les principaux modèles utilisés par les voyageurs sont : la Minsk, la Honda Win et la Honda Wave. Étant donné que la majorité des Vietnamiens roulent en Honda, vous n’aurez aucun mal à trouver des mécaniciens un peu partout dans le pays.

Si vous prévoyez un court séjour et visitez les alentours d’une ville, il est préférable de passer par la location et couvrir les grandes distances en train ou en bus. La location vous coûtera entre 5 et 10 € par jour. Par contre, si vous avez prévu un long séjour et de parcourir le pays, optez pour l’achat d’une moto, par exemple une Honda Win d’occasion vous coûtera généralement entre 200 et 250 €.  À la fin de votre road-trip vous pourrez la revendre sans problème, ce qui est assez avantageux financièrement. 

Quelques conseils en plus

Pour que votre escapade à moto se passe au mieux, retrouvez ci-après d’autres conseils à prendre en compte.

  • Conduire avec prudence et partir tôt sans vous presser ;
  • Minimiser les étapes de conduites trop longues ;
  • Emmener une carte en papier pour vous situer ;
  • Sortir des sentiers battus pour découvrir des endroits insoupçonnés ;
  • Bien fixer votre sac sur la moto ;
  • Avoir des tendeurs et des cordages supplémentaires.

Leave a Comment